Et le Bio, si on en parlait...

Mis à jour : avr. 29

A l’heure d'aujourd’hui le Bio se répand à une vitesse incroyable dans tous les magasins et les grandes surfaces. Beaucoup de personnes pensent que la nomination Bio sur l’étiquette est fiable. Moi aussi j’achète Bio Vegan. Mais qu’en est-il vraiment ?


Quelques explications…


Il faut savoir que Bio est le raccourci de : issu de l’agriculture biologique. C’est un type de culture naturelle respectant l’environnement et les animaux. Elle utilise les matières premières sans adjonction d’additifs, d’engrais ou autres pesticides artificiels. En 1985, un label de qualité français est créé certifiant l’interdiction d’utiliser des produits issus de chimie de synthèse. Je précise que les produits bios ne veulent pas dire qu’ils sont vegan, bien sûr !

L’engouement pour le Bio a donné une manne formidable pour les grandes enseignes, 8 milliards de chiffres d’affaires en 2017 avec une augmentation de 17% l’an. Il faut savoir que le côté éthique et moral n’en reste pas moins délaissé. Des légumes comme les tomates, les poivrons, les fraises etc. venus d’Espagne (via la mer Almeria dite : la mer de plastique http://blog.bio-ressources.com/2018/04/17/almeria-la-mer-de-plastique/ ) poussent sous serres, certes alimentés par gouttes à gouttes avec des nutriments bio dans des conditions déplorables, ou encore des produits venant de Chine sans savoir quelle est leur réglementation Bio et j’en passe… cf : https://www.larevolutiondestortues.fr/peut-on-faire-confiance-au-bio-de-supermarche/


Plusieurs faits remettent en cause le Bio, pourquoi ?

Les mauvaises conditions de travail des producteurs et une rémunération insuffisante. Les conditions d’élevages sont mieux mais le bien-être animal n’est pas forcément respecté, l’épointage du bec, le raccourcissement de la queue, l’écornage se perpétuent, tout cela est douloureux pour l’animal. L’European Food Safety Authority (EFSA) autorise le bio à incorporer 15% de produits ayant des pesticides. Hors l’utilisation de pesticides est interdite avec un label Bio européen -agriculture biologique-pendant la production, pourtant ce résultat n’est pas obligatoire. Il n’y a aucune assurance que les produits soient de saisons et locaux. D’autre part les nitrites ne sont par interdits (80 mg de nitrite par kilogramme pour la charcuterie). Il est autorisé par l’Union Européenne bien qu’il soit certainement cancérigène. Les produits Bio peuvent être aussi importés ce qui engendre un lourd impact carbone, surtout pour les aliments exotiques. http://www.transition-europe.eu/en/node/5308

Comme j’ai pu le voir dans des magasins bio, il existe aussi le « Bio en conversion » c. à d. en conversion vers l’agriculture biologique. Avant d’obtenir la certification agriculture biologique, l’agriculteur a des règles à respecter et des contrôles sont effectués par un organisme certificateur. Cela peut durer entre 2 à 3 ans pour la culture et 6 semaines à 1 an pour les animaux. C’est à partir de la 2ème année qu’il peut obtenir l’étiquetage Bio en conversion pour les végétaux. https://www.agencebio.org/questions/a-quoi-correspond-la-mention-en-conversion-vers-lagriculture-biologique/ Si vous en achetez, ils ne sont pas encore totalement bio, à vous de voir…

Alors comment faire au mieux ?


C’est simple ! Acheter principalement vos aliments localement ou en provenance de France de préférence et en respectant les saisons. Évitez le plus possible l’importation, les contrôles ne sont pas les mêmes dans tous les pays et les transports entraînent des émissions de gaz à effets de serre. Les produits transformés sont à bannir, car il y aura bien sûr des additifs, sucre, sel, donc privilégiez le plus possible les aliments bruts. Quand vous cuisinez vous savez ce qu’il se trouve à l’intérieur. Si vous n’avez pas le choix et achetez un plat tout prêt, il est intéressant de lire l’étiquette, vous y trouverez par ordre croissant les ingrédients et substances de la recette. C’est souvent étonnant. Il faut être vigilant sur le marketing Bio, les industries agro-alimentaires ne pensant qu’au rendement financier font des packagings alléchants avec des écritures bien grosses, des photos de beaux aliments sans montrer les ajouts indésirables, la pub n’a pas de réglementation !


Manger bio et vegan reste un engagement à tous points de vue. Le bien-être animal et humain, la planète, la santé doivent nous convaincre tous à avoir un mode de vie réfléchi.

De manière quotidienne passons à l’action en faisant un geste chaque jour !


#bio #bioenconversion #KendyH #fromjoytoanimalsnatureearth #éthique #vegan #sanscruauté #fjane #légumes #fruits #élevage #agriculture #agroalimentaire #santé

0763716713

©2019 by From Joy to Animals, Nature, Earth. Proudly created with Wix.com