Et la Récolte des Noix de Coco, si on en parlait...

Mis à jour : 1 sept. 2019

C’est toujours ma curiosité qui attise mes sujets de recherche. Aujourd’hui j’ai choisi la récolte des noix de coco. Comme beaucoup de personnes, je pensais qu’elle était faite par les hommes, et bien ce n’est pas toujours le cas. En allant faire mes courses, j’ai été surprise en achetant mon huile de coco pour cuisiner que certains pots porter le logo vegan et d’autres non. J’ai regardé sur d’autres produits ayant de la noix de coco, idem. Tiens ! J’ai trouvé cela très bizarre, où se cache la maltraitance des animaux ? Je me suis empressée de regarder sur internet…


Qui récolte les noix de coco ?

La noix de coco est issue du cocotier appelé : cocos nucifera ou arbre de vie certainement originaire de la région indomalaise. Ces palmiers qui atteignent 5 à 6 mètres de haut produisent énormément de noix. En Asie, plus précisément au Vietnam, Sri Lanka et Thailande ce ne sont pas des hommes ou des machines qui récoltent les noix de coco.



Ce sont des singes « les macaques à queue de cochon » classés comme vulnérables par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Le choix de cette espèce est dus à leur intelligence, ils sont capables de différencier les noix mûres ou pas, ils sont aussi très forts, capables de casser avec leurs pieds et leurs mains les tiges du cocotier et faire tomber les fruits au sol.


Comment les singes sont arrachés à leur famille et exploités ?

Les chasseurs tuent une femelle macaque à queue de cochon, lui arrache son bébé pour le capturer et l’envoyer dans une école de dressage spécialisée. Battu et vivant en esclavage, il devra apprendre à récolter 1000 noix de coco par jour ce qui représente 9 heures de travail par jour.

Ils sont constamment attachés en laisse avec une très longue corde, doivent monter au sommet du palmier et faire tomber les noix, certaines demandent beaucoup d’effort au singe pour les cueillir. La récolte de l’arbre terminée, le maître de l’animal regroupe les noix, puis d’autres personnes s’en occupent, très vite, le singe même fatigué est obligé de remonter sur l’arbre suivant pour continue son travail de récolte sous peine de sanction.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/travailler-avec-les-animaux/des-singes-travaillant-a-la-recolte-des-noix-ce-coco_2445512.html


Heureusement il y a des alternatives

A travers le monde en 2017, cette industrie représentait 2,2 milliards de dollars et cela ne cesse d’augmenter. Suite à l’engouement de ce fruit sous toutes ses formes et diverses utilisations en Occident, des prévisions ont été faites sur le rendement de 2019 à 2025...

Il est très facile de faire les bons achats, si le logo « vegan » n’est pas indiqué, il y a forcement de la maltraitance animale comme nous l’avons cité ci-dessus. Je vous recommande quelques marques certifiées : Aroma-zone, Groupe Lea Nature jardin bio, Rapunzel/Raiponce, Ecoidees Sart, La maison du coco.


Là aussi, l’homme utilise des animaux sans ménagement toujours pour un meilleur rendement et sans éthique. Laissons les singes vivre dans leur environnement pour le respect de tous.

Soyons des êtres responsables, vérifions nos achats sans cruauté, vivons en cohérence avec la nature, chacun à la bonne place sur notre planète.


#vegan #singe #macaqueàqueuedecochon #noixdecoco #récoltenoixdecoco #fjane #fromjoytoanimalsnatureearth #éthique #sanscruauté #asie #produitscoco #thailande #esclavage #animaux #KendyH

0763716713

©2019 by From Joy to Animals, Nature, Earth. Proudly created with Wix.com