Et Le Four à micro-onde, si on en parlait...

 

Peut-être serez-vous  surpris du thème de cet article,  je pense qu’il est  temps d’éclaircir un sujet qui me tient à cœur.

Au quotidien mon mode de vie éthique, mon alimentation végétale sont facile à expliquer et à comprendre. Il arrive toujours un moment où j’entends cette même phrase : « Je réchauffe le plat au micro-onde ? » ma réponse est : « Non ! Surtout pas ! » Alors là, les questions fusent…

Cet électroménager, ce four à micro-onde, qui se trouve dans presque tous les foyers français à l’heure actuelle est très nocif  et pourtant peu de personnes  en ont connaissance.

https://fr.statista.com/statistiques/587632/menages-equipes-four-micro-ondes-france-par-age/

Comment est né le four à micro-onde ?

Le magnetron

Pendant la guerre de 1940/1945 dans les usines fabriquant des radars, les ouvriers se réchauffaient les mains en travaillant aux essais. Des petits malins ont eu l’idée d’utiliser les propriétés des micro-ondes pour chauffer leur thé. Le fonctionnement du four micro-onde est le suivant : Le magnetron créé en 1939, est l’organe produisant les micro ondes soit l’émetteur. Ces ondes électromagnétiques à haute fréquence, pénètrent dans les aliments ce qui produit l’excitation des molécules par des oscillations hyper rapides (4 milliards et demi de fois à la seconde) provoquant de la chaleur de friction. En dehors des fours, ces micro ondes particulières sont utilisées pour les radars de surveillance, les satellites US et les relais TV (UHF). Plusieurs scientifiques se sont aperçus des propriétés chauffantes des micro-ondes. Un américain Percy Spencer, ingénieur, travaillant chez Raytheon, mis les ondes dans une boite en utilisant les magnetrons inutiles, ainsi naissait le four à micro-onde. Le premier four à micro-onde nommé « radarange » en 1947 mesurait 1 mètre et pesait 30 kg. Il  arrivera dans les familles,  avec sa taille actuelle et à usage domestique en 1967.

Quelles sont les conséquences cachées sur la santé ?

En 1943 la marine américaine expérimente les 1ères études sur les ondes, sur  sur l’organisme humain. Dans les années 1970 les scientifiques russes et polonais s’aperçurent des dommages causés sur les techniciens exposés aux micro-ondes : altérations du système nerveux, modification de la tension artérielle, troubles du rythme cardiaque, troubles du comportement (fatigabilité, céphalées, vertiges, somnolence, irritabilité, anorexie, troubles de la mémoire, hypocondrie, insomnie ), perturbations du transit intestinal et particulièrement l’hormone de croissance. – Cf. Edelwein, Baransky et Petrou – Ces ondes touchent essentiellement le cortex, pénétrent dans le cerveau (0,5 à 1cm de profondeur). Elles sont très dangereuses pour les yeux notamment la cataracte. Cleary et Pastermak sont les premiers à le dire. Ces ondes endommagent les cellules du système reproducteur. Elles favorisent les avortements à répétitions (entre le 2ème et 3ème mois) quand le four à micro-onde est à hauteur du ventre.

Normalement les aliments réchauffés au four micro-ondes ne doivent pas être consommés avant 10/15mn comme l’indique la notice car il émet encore des micro ondes qui brûlent tout au passage. Un four à micro-onde branché sans être en fonction émet un champ électromagnétique  à 4/5 mètres alentour. En marche les micro ondes attaquent les caoutchoucs d’étanchéité et il  arrive rapidement des fuites. En 1976 la Russie l’interdit. Techniquement cuire les aliments au four micro-onde irradie la nourriture.

Dans une étude, il a été prouvé que les légumes chauffés au four micro-onde perdent 98 % de leur valeur nutritionnelle, principalement les vitamines et aux minéraux ; ce sont des aliments morts, antithèse d’une alimentation vivante…

https://www.epochtimes.fr/micro-ondes-destruction-massive-de-nutriments-sains-20418.html

Hans Hertel, auteur d’une thèse sur le four à micro-onde soutenue à l’Institut des sciences vétérinaire de Zurich et diplômé en sciences techniques de l’Ecole polytechnique fédérale a poursuivi des recherches dans son laboratoire à titre personnel à sa retraite. Hans Ulrich Hertel, Bernard H.Blanc professeur à l’Université de Lausanne et conseiller technique à l’Ecole polytechnique Fédérale de Lausanne, et l’Institut Universitaire de biochimie participant eux-mêmes à l’étude ont conclue :« La cuisson par micro-onde modifie les substances nutritives de telle sorte que les changements se produisent également dans le sang des participants à l’étude ».Il est le premier savant à révéler les effets néfastes produits sur les aliments passés au four micro-onde notamment sur le sang et la physiologie humaine. Il a été prouvé que les aliments passés au four micro-onde irradiés continuent à irradier à leur tour une irradiation directe. L’étude comparative de l’influence pour l’homme d’aliments préparés de manière conventionnelle et au four à micro-onde effectuée en Juin 1991 a conclu :« Les conséquences mesurables chez l’homme induites par aliments traités aux micro-ondes présentent, au contraire de ceux qui n’ont pas subi ce traitement, des modifications du sang qui semblent indiquer le stade initial d’un processus pathologique tel qu’il se présente lors du déclenchement d’un état cancéreux ». Dans le 19ème numéro du journal de Franz Weber (janvier, février, mars 1992) nous pouvons lire : « Aujourd’hui la science nous donne raison, les fours à micro-onde devraient être interdits ! »

Heureusement nous avons des alternatives simples...

Reprenons nos bonnes habitudes d’antan, utilisons nos casseroles, nos poêles, nos marmites pour chauffer, réchauffer, cuire, faire bouillir, mijoter et mettons dans nos fours traditionnels nos bons mets préparés avec amour afin de garder tous les nutriments essentiels pour notre bonne santé. Personnellement je préfère prendre un peu de temps à réaliser et regarder l’évolution de la préparation de mon repas à travers mes cinq sens, cela est un véritable plaisir pour moi et aussi à partager.

Prenons le temps de vivre sainement en nous posant pour préparer et  manger. Arrêtons de croire les publicités mensongères et les lobbyistes concernant ces fours à micro-ondes. Nous nourrir correctement est essentiel à tous points de vue, les récipients où se fait la cuisson y contribuent aussi.

                                                            Abritons sur notre belle planète une manière de vivre naturelle et éthique  pour le bien de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please enter an Access Token on the Instagram Feed plugin Settings page.